aplatkaki
Bibliotheque Tidjani --> Livres sur la tidjaniya en langue Française--> Livre: sidi arbi ben sayeh et sidi fouti --> XII. Son décès
Copyright © Cheikh-skiredj.com tous droits réservés

Recherche avancée
Liste des livres constituant la bibliothèque Tidjani
Livres sur la Tidjaniya en langues étrangères
Achat des livres
XII. Son décès

Mausol?e de Sidi Arbi Ibn Saih (r) -Tidjaniya.com
Sidi 'Arbi ibn Sa-ih (qu'Allah l'agrée) continua à apporter profit aux créatures et à s'astreindre courageusement à l'obéissance d'Allah -Glorifié et Exalté- et à sa servitude. Il éduqua les disciples et les orienta sur le droit chemin et la voie parfaite jusqu'à ce qu'il fut rappelé par Son Seigneur et qu'il goûta à la certitude de la mort. Il mourut la nuit du Dimanche 29 Rajab de l'année 1309 H (1891) à vingt-trois heures et il avait environ quatre-vingts ans. Cela survint après une maladie
qui dura seize jours où il fut atteint de rétention d'urine. Durant cette période il ne mangeait plus, ni ne buvait, il resta entièrement absorbé dans le Dhikr sans avoir posé un instant son chapelet. On ne constata même pas son état de maladie, car il recevait les gens et les visiteurs jusqu'au dernier jour, d'un air souriant et épanoui, avec amabilité comme à son habitude.

Lorsque le jour se leva et que la nouvelle de sa mort se répandit, les gens de tous les horizons et de toutes les catégories accoururent à son enterrement regroupant ainsi une foule considérable. Ce fut son élève et Qadi de Rabat, le savant Ahmed Bannani Rabati qui dirigea la prière mortuaire ensuite il fut inhumé dans le jardin où il enseignait. Il lui fut consacré des poèmes élogieux par un groupe comptant des poètes, des érudits, des disciples et des amis. Le Chérif Moulay Ahmed Wadghiry Zaliji, responsable de la construction des palais Royales Chérifien lui fit construire une somptueuse coupole au-dessus de sa noble tombe. Les disciples des environs construisirent par la suite, aux environs de 1340 H, la Zaouiya qui se trouve à proximité de son tombeau afin d'y accomplir la prière et les oraisons de la Tariqa Tidjaniya et de diffuser la science.

Zaouiya Tidjaniya El Koubra d'Europe

arbi-sayeh
 


Page suivante

1•

2• Cheikh ‘Omar Foutiyou Tall

3• I. Introduction

4• II. Sa naissance et son enfance

5• III. Son affiliation à la Tariqa

6• IV. Sa rencontre avec Sidi Mohammed El Ghali

7• V. L’après nomination et le retour

8• VI. Le déclenchement de la guerre sainte

9• VII. Le décès de Cheikh 'Omar

10• VIII. Ses enfants, ses écrits, ses compagnons, ses prodiges

11• Ses compagnons

12• Ses Ecrits

13• Ses Prodiges

14• IX. Visions pieuses

15• Extraits de quelques visions

16• Sidi ‘Arbi ibn Sa-ih

17• I. Ses origines

18• II. Sa naissance et son enfance

19• III. Sa quête de la science

20• IV. Ses maîtres en science

21• V. Son adhésion à la Tariqa

22• Voici quelques-uns de ces nobles personnages dont il tira science et bénédiction

23• Il reçut une Ijaza dans la Tariqa de la part de

24• VI. Son établissement dans la ville de Rabat

25• VII. Son épouse et ses enfants

26• VIII. Ses disciples et ses élèves

27• IX. Ses écrits

28• X. Les éloges des savants à son sujet

29• XI. Son degré et ses prodiges

30• XII. Son décès

   
   
   
   المكتبة السكيرجية التجانية: Bibliotheque tidjani Bookmark and Share
| الواجهة الرئيسية للموقع | version française du site | المكتبة السكيرجية التجانية | اقتناء الكتب | Contact للاتصال | 9 Languages

       أنجز بحمد الله و حسن عونه العميم، و لا حول و لا قوة إلا بالله العلي العظيم، نسأله سبحانه أن يجعل إجازته القبول . و النظر في وجه الرسول. عليه أتم صلاة و سلام. و على آله و أصحابه الكرام. ما بقي للدوام دوام