aplatkaki
Bibliotheque Tidjani --> Livres sur la tidjaniya en langue Française--> Livre: sidi arbi ben sayeh et sidi fouti --> III. Son affiliation à la Tariqa
Copyright © Cheikh-skiredj.com tous droits réservés

Recherche avancée
Liste des livres constituant la bibliothèque Tidjani
Livres sur la Tidjaniya en langues étrangères
Achat des livres
III. Son affiliation à la Tariqa

Lors de ses déplacements en quête de la science qu'il compléta précocement, il rencontra celui qui allait l'initier à la première et seule voie spirituelle à laquelle il s'attacha jusqu'à son décès, cette noble Tariqa Ahmediya Mohammediya Ibrahimiyya Hanifiya Tidjaniya. Ce fut en la personne du grand Sidi Abdelkarim ibn Ahmed Naqil (qu'Allah l'agrée), peul originaire des environs de Timbo. Il fut lui-même initié par le grand Connaissant Cheikh Maouloud Fall (qu'Allah l'agrée) qui fut l'un des dix Mouqadem désigné par le savant Imam et compagnon de Seïdina Ahmed Tidjani (qu'Allah sanctifie son précieux secret), Sidi Mohamed el Hafidh Chinguitti (qu'Allah l'agrée). Ainsi, les premières chaînes d'affiliations le liaient à Seïdina Ahmed Tidjani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) par l'intermédiaire de trois personnes au minimum. Sidi Abdelkarim (qu'Allah l'agrée) ne l'a autorisé au début que pour les oraisons essentielles pendant un an plus un mois, puis il reçut d'autres secrets de sa part. Il éprouvait envers son jeune disciple un grand amour et il prenait soin de son initiation. Ils décidèrent d'accomplir ensemble leur pèlerinage à la Mecque alors que Cheikh 'Omar (qu'Allah l'agrée) fut âgé approximativement d'une trentaine d'années.

Voici ce qu'il a lui-même relaté dans son fameux « Rimah » : « Le désir d'accomplir le pèlerinage à la Maison Sacrée d'Allah me fut octroyé dans mon cœur et celui de Sidi Abdelkarim, ainsi que la visite de la meilleure créature notre Prophète Mohammed (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui), la visite de ses frères parmi les nobles prophètes (sur eux la paix), ainsi que la visite de ses nobles compagnons les éternels choisis, sur lui les meilleures prières et les plus pures salutations de la part d'Allah le Très-Haut. Nous sommes ainsi partis de notre pays en direction du Maghreb à la recherche de provision, mais il fut touché par la maladie. Il dut retourner dans notre contrée où il m'attendit le temps qu'Allah lui a décrété et après cela il voyagea jusqu'aux terres de Macina dans l'intention de m'y attendre. Par la suite, Allah me ramena sain et sauf et je me mis à rechercher ses traces afin de le rejoindre, mais Allah ne décréta pas nos retrouvailles. Par contre, une personne me rejoignit en terre Macina avec un message de sa part et il m'a dit : « Cheikh Abdelkarim m'a dit : « Dis à Cheikh 'Omar ibn Sa'id que je le salue et dis lui qu'il n'y a pas un jour qui a passé depuis qu'on a été séparé sans que mon amour pour lui n'augmente dans mon cœur. » » Son Cheikh était mort.

C'est ainsi qu'il continua sans lui la poursuite de son objectif, il fut accompagné durant son voyage de son demi-frère 'Aliyou et de son épouse 'Aïcha. Il désirait fortement emprunter la route passant par Fès afin de visiter son maître le Pôle Caché (qu'Allah sanctifie son précieux secret), et de rencontrer ses compagnons, ainsi que ses enfants (qu'Allah les agrée), mais tel ne fut pas le décret Divin. Il existe des divergences sur la date de son aller, on le situe vers 1826 et son voyage de Halwar à La Mecque dura neuf mois. A` cette date Seïdina Ahmed Tidjani (qu'Allah sanctifie son précieux secret) était décédé depuis environ onze années et il avait envoyé l'un de ses compagnons particuliers, détenteur de la Grande Ouverture aux lieux saints pour y résider et transmettre la noble voie à ceux à qui Allah l'avait prédestinée. Or parmi ces heureux élus figurait notre personnage qui allait faire, à travers lui, la rencontre la plus marquante et la plus cruciale de son existence.

arbi-sayeh
 


Page suivante

1•

2• Cheikh ‘Omar Foutiyou Tall

3• I. Introduction

4• II. Sa naissance et son enfance

5• III. Son affiliation à la Tariqa

6• IV. Sa rencontre avec Sidi Mohammed El Ghali

7• V. L’après nomination et le retour

8• VI. Le déclenchement de la guerre sainte

9• VII. Le décès de Cheikh 'Omar

10• VIII. Ses enfants, ses écrits, ses compagnons, ses prodiges

11• Ses compagnons

12• Ses Ecrits

13• Ses Prodiges

14• IX. Visions pieuses

15• Extraits de quelques visions

16• Sidi ‘Arbi ibn Sa-ih

17• I. Ses origines

18• II. Sa naissance et son enfance

19• III. Sa quête de la science

20• IV. Ses maîtres en science

21• V. Son adhésion à la Tariqa

22• Voici quelques-uns de ces nobles personnages dont il tira science et bénédiction

23• Il reçut une Ijaza dans la Tariqa de la part de

24• VI. Son établissement dans la ville de Rabat

25• VII. Son épouse et ses enfants

26• VIII. Ses disciples et ses élèves

27• IX. Ses écrits

28• X. Les éloges des savants à son sujet

29• XI. Son degré et ses prodiges

30• XII. Son décès

   
   
   
   المكتبة السكيرجية التجانية: Bibliotheque tidjani Bookmark and Share
| الواجهة الرئيسية للموقع | version française du site | المكتبة السكيرجية التجانية | اقتناء الكتب | Contact للاتصال | 9 Languages

       أنجز بحمد الله و حسن عونه العميم، و لا حول و لا قوة إلا بالله العلي العظيم، نسأله سبحانه أن يجعل إجازته القبول . و النظر في وجه الرسول. عليه أتم صلاة و سلام. و على آله و أصحابه الكرام. ما بقي للدوام دوام