aplatkaki
Bibliotheque Tidjani --> Livres sur la tidjaniya en langue Française--> Livre: Attributs de Sidi Ahmed Tijani qu'Allah soit satisfait de lui --> Ses fils, qu'Allah soit satisfait de lui et d'eux
Copyright © Cheikh-skiredj.com tous droits réservés

Recherche avancée
Liste des livres constituant la bibliothèque Tidjani
Livres sur la Tidjaniya en langues étrangères
Achat des livres
Ses fils, qu'Allah soit satisfait de lui et d'eux:

Le cheikh a eu dix enfants, six garçons et quatre filles. Les garçons sont les suivants :
1- Sidi Mohamed El Habib « premier »;
2- Sidi Mokhtar ;
3- Sidi Khalifa (mort très jeune à Fès),
4- Sidi Smaïl (mort très jeune à Abi Samghoune au Sahara oriental),
5- Sidi Mohamed El Kébir ,(1)
6- Sidi Mohamed El Habib « second » (2)
Les filles sont les suivantes : Lalla Saadia, lalla Zineb, lalla Fatima et lalla Aïcha.
Tous les enfants du cheikh ont décédé pendant la vie de leur père sauf Sidi Mohamed El Kébir et Sidi Mohamed Habib « second ».

__________
(1) Sidi Mohamed El Kébir est le fils du cheikh Sidi Ahmed Tijani, Qu'Allah soit satisfait de lui. Né au village Abi Samghoune au Sahara oriental. Sa mère est lalla Mabrouka. Décédé en martyr près de la ville Oum Assker algérienne ainsi que trois cents de ses hommes du même village suite à une guerre contre l'armée turque en 1238 H. A ce propos, l'érudit Ben Mahm Alaoui Cheguiti a dit dans l'introduction de son livre « Raoud Chama'il Ahl El Hakika » ce qui suit : Sidi Mohamed Kébir a attaqué le camp turc d'Oum Assker et d'Alger, mais son armée a échoué et tous ses soldats ont été tués. Les turcs ont décapité sa tête et l'ont exposée pendant une certaine période. Allah leur a envoyé les chrétiens qui l'ont alors chassés de l'Algérie.
Le cheikh a prévu la mort de son fils par les turcs et a invoqué Allah pour fermer à leur face l'Algérie comme a été fermée l'Andalousie aux Arabes. Allah a exaucé son invocation et aucun turc n'a pu y habiter de nos jours.
L'érudit Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj a mentionné dans son livre Rafô En Nikab, volume 1, page 239 que lorsque Sidi Mohamed Kébir, fils du cheikh, est entré à sa cellule personnelle à Abi Samghoune et a entendu un appel interne à la renaissance pour la protection de la religion et la défense de l'Algérie contre l'acquéreur turc, a demandé conseil au gnostique Sidi BelKacem Annabi, le Tunisien et à son frère Sidi Mohamed Habib. Son frère lui a répondu « si l'appel t'est parvenu d'Allah, alors vas à la guerre ». Sidi Belkacem lui a conseillé de laisser la moitié de l'armée avec son frère Sidi Habib à Abi Samghoune. Effectivement, lorsque l'autre moitié a quitté le village, le gnostique a demandé à Sidi Habib de saluer son frère un salut d'adieu ; il ne le reverra jamais. Il a aussi prévu la mort de Sidi Mohamed Kébir ; c'est son destin
L'érudit Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj a mentionné dans son livre Rafô En Nikab, volume 3, page 34 que le pôle Sidi Ali Tamassini a blâmé la moitié de l'armée qui n'a pas accompagné le fils du cheikh et leur a rappelé qu'il a plutôt fallu ne pas le laisser du tout partir en guerre. Les disciples disaient qu'ils n'attendaient que l'ordre de Sidi Hibib pour le suivre, même s'ils meurent au dernier. Le pôle Tamassini a senti leur crédibilité et a invoqué Allah pour les protéger du mal ; il a dit « le destin, suite à l'ordre divin est le destin ».
L'érudit Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj l'a vanté dans un poème, dont voici quelques vers
Les deux filles de Sidi Mohamed El Kébir sont :
1- Lalla Rkia a été mariée à son cousin Sidi Ahmed Ben Sidi Mohamed El Habib, connu par l'attribut « fils de lalla Zahra El Habachia » ; elle a ensuite épousé son frère Sidi Ahmed Ammar, après sa mort bien entendu ; elle a eu avec lui une fille : Fatima. A l'occasion de son mariage, un poète a prononcé un poème dont certains vers figurent ci-dessus. Lalla Rkia a décédé en Rajab, 1309 H.
2- Lalla Fatima a été mariée au moqaddem Sidi Mohamed, fils du pôle Sidi Ali Tamassini).
(2) Sidi Mohamed El Habib, fils du cheikh Tijani : né à Fès en 1215 H. Sa mère est lalla Mbirika. Il avait 15 ans à la mort de son père. Il n'a pas dépassé 9 mois après la mort du cheikh pour quitter Fès et partir à Aïn Madi au Sahara Oriental, en compagnie de son frère Sidi Mohamed El Kébir et le khalifa, pôle, Sidi Ali Tamassini.
Quatre ans avant sa mort, soit en 1265 H, il a fait son pèlerinage par voie terrestre avec la caravane Tarablousse, en compagnie des disciples tijanis. En passant par l'Egypte, les savants égyptiens venaient le voir demander sa bénédiction et souhaitaient discuter avec lui du soufisme. Il a refusé de leur parler parce qu'il ne maîtrisait pas la langue arabe classique d'une part, et pour les protéger de tomber dans le piège de le sous estimer ! Une fois à Aïn Madi, il s'est donné à l'étude des principes grammaticaux de la langue arabe pour devenir un excellent linguiste. Décédé, qu'Allah ait son âme, le Samedi 1er Joumada deux, 1267 H à un âge de 52 ans. L'érudit Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj l'a vanté par différents poèmes, dont celui terminé en « N ».
Le fils Sidi Mohamed El Habib a laissé deux garçons:
1- Sidi Ahmed Ammar (décédé le 18 Kaâda, 1314 H et enterré dans sa cellule à Kerdane près d'Aïn Madi).
2- Sidi Mohamed El Bachir (né en 1266 H et décédé la veille du Samedi 12 Joumada 2 en 1329 H à Kerdane, puis transporté à Aïn Madi où il a été enterré près de son père Sidi Mohamed El Habib).
Sidi Mohamed El Habib a aussi laissé 14 filles après sa mort dont seulement dix sont connues (lalla Aïcha, lalla Halima, lalla Mama, lalla Mbarka, lalla Khadija Kaïna, lalla Khadija Kébira, lalla Biri, lalla Oum Kalthoum, lalla Hafssa et lalla Yamna) ; la plupart de ces filles ont épousé les garçons du pôle Sidi Ali Tamassini.

attributs-tidjani
 


Page suivante

1• Attributs de Sidi Ahmed Tijani qu'Allah soit satisfait de lui

2• Sommaire

3• Attributs de Sidi Ahmed Tijani

4•

5•

6•

7•

8• Préalable dans les objectifs de ce livre

9•

10•

11• Le grisonnement des cheveux (Canitie) de Sidi Ahmed Tijani

12•

13•

14•

15• La coloration des cheveux du cheikh Sidi Ahmed Tijani

16• Le noircissement des yeux du cheikh Sidi Ahmed Tijani

17•

18•

19• L'habillement du cheikh Sidi Ahmed Tijani

20•

21• Le turban du cheikh Sidi Ahmed Tijani

22•

23•

24• Les sandales du cheikh Sidi Ahmed Tijani

25• Le chapelet du cheikh Sidi Ahmed Tijani

26• L'alimentation du cheikh Sidi Ahmed Tijani

27•

28• La viande

29• Le navet

30• L'artichaut

31• Le Chou

32• Le khodenjel

33• Le goudron comestible

34•

35• L'eau

36• Le petit lait de chèvre pour guérir la fièvre

37• La musique Une « alimentation particulière » 'spirituelle'

38• Glorification des noms et des versets coraniques

39•

40• Généalogie du cheikh Sidi Ahmed Tijani

41•

42• Axe généalogique du cheikh Sidi Ahmed Tijani

43• Ses fils, qu'Allah soit satisfait de lui et d'eux

44• Domestiques du cheikh Sidi Ahmed Tijani

45•

46•

47• La mort du cheikh Sidi Ahmed Tijani

48•

49• Authentification du professeur Mohamed Er Radi Guennoune

50• Monographie de l'érudit Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj

51• Education et Etudes :

52•

53• Sa carrière :

54• Sa discipline :

55• Son adhésion à la voie tijanie

56• Son grand intéressement à la poésie

57• Ses disciples

58• Sa petite famille

59• Ses frères et soeurs

60• Séquences de ses maîtres initiateurs de la voie Tijanie

61• Séquence 2

62• Séquence 3

63• Séquence 4

64• Séquence 5

65• Séquence 6

66• Contenu de son autorisation authentique de la Tarika Tijania par l'érudit Sidi Ahmed Abdellaoui

67•

68•

69• Décès et enterrement

70• Ses publications

71•

72• biographie du cheikh Sidi Ahmed Tijani, qu'Allah soit satisfait de lui

73•

74• Enfance

75•

76• Rencontre des Soufis

77• Retour à Tlemçane et voyage pour le pèlerinage

78•

79• Voyage au Sahara

80• Sa mort

   
   
   
   المكتبة السكيرجية التجانية: Bibliotheque tidjani Bookmark and Share
| الواجهة الرئيسية للموقع | version française du site | المكتبة السكيرجية التجانية | اقتناء الكتب | Contact للاتصال | 9 Languages

       أنجز بحمد الله و حسن عونه العميم، و لا حول و لا قوة إلا بالله العلي العظيم، نسأله سبحانه أن يجعل إجازته القبول . و النظر في وجه الرسول. عليه أتم صلاة و سلام. و على آله و أصحابه الكرام. ما بقي للدوام دوام